IM Scribe

Votre assistante dans la gestion de vos appels d'offre et tâches administratives.

Une assistante sachant assister sans son chef peut-elle être une très bonne assistante ...

fonctions administratives

En plus de faire fourcher quelques langues, la question pourrait bien faucher la raison. Pourtant, IM Scribe s’est permis d’y répondre, par une franche affirmative qui n’hésite pas à renverser les normes de la hiérarchie.
Entrepreneure qui assiste, assistante qui entreprend, Ingrid met l’endroit à l’envers et jongle avec des fonctions qui honorent sa soif d’indépendance et sa volonté d’épauler les sociétés.
L’occasion de froisser les pronostics d’un conseiller d’orientation qui lui avait jadis suggéré une carrière de gardienne de prison, pour coller à "son caractère bien trempé" ; c’était ignorer la ferveur avec laquelle Ingrid prend en charge les appels d’offres, et le désir qui l’a amenée à troquer un directeur pour une clientèle contrastée. Si cet amour pour les mémoires techniques et les marchés publics en désarçonne certains, il s’avère salutaire pour bien d’autres. Cet intérêt, Ingrid l’a bien saisi, et son comptable aussi : "je ne me fais aucun souci pour vous".

Lorsque celui qu’on écoute autant qu’on redoute donne son approbation
c’est que l’heure de l’action a sonné.

Loin d’être ce concept déformé, l’assistanat se présente ici comme un véritable métier. En la matière, Ingrid en connaît un rayon, elle qui a joué la comparse indispensable de mille et un professionnels pendant plus de quinze ans :

Je suis une grande curieuse et j’ai toujours cherché à travailler dans des domaines différents. Ce que j’aime, c’est faire partie intégrante des projets.
Seconder les commerciaux dans leurs tractations, alléger le labeur du comptable ou soutenir les efforts de la direction, la mission d’Ingrid a pour constante le renouvellement. Bien que son franc-parler ait délogé plusieurs fois ses supérieurs de leur piédestal, tous louent le travail de cette accro à la rigueur : "l’une des qualités premières d’une assistante", rappelle-t-elle avec ténacité. Perfectionnisme, droiture et pragmatisme, le trio des compétences requises est austère, mais rehaussé par une sensibilité ébouriffante : "je suis une bonne vivante et je me marre tout le temps, un peu comme une grande enfant de quarante ans". D’une exigence détendue et d’une légèreté des plus maîtrisées, elle a appris les bienfaits de l’oxymore lors de son passage en Bureau d’études lyonnais : "j’étais dans une équipe incroyable ! J’ai compris qu’on pouvait être consciencieux et rigoureux tout en s’amusant". De joyeux moments devenus de réjouissants souvenirs pour celle qui a décidé de céder à son attrait immodéré pour le libre arbitre.

Alors quand Ingrid comprend que le travail subordonné peut évoluer en une activité autogérée, elle fond sur son objectif sans sourciller. Les adieux au salariat ont respecté les règles de l’art : démission, stupéfaction des collègues et inquiétudes de la famille. Pourtant, en un mois, IM Scribe était opérationnel : "j’avais réalisé ce que je voulais depuis tant d’années". Avec son verre toujours à moitié plein, elle goûte enfin à l’ivresse de la totale autonomie et se félicite d’un "quotidien plus détendu". Facile, quand le réseau est d’or et la volonté de fer. La nouvelle chef d’entreprise suit déjà le sens de la négociation et a su convaincre son dernier employeur de devenir son premier client.
Cette prouesse, elle la doit à sa maîtrise du fonctionnement sibyllin des appels d’offres. Car si les voies de l’Administration sont impénétrables, Ingrid sait se faire entendre avec des dossiers tirés à quatre épingles. Un atout qu’elle met à la portée de tous, pour que les marchés publics ne soient plus l’apanage des mastodontes :

Je veux vraiment valoriser les savoir-faire des PME et des artisans auprès des collectivités. Ils ont largement les capacités de prendre en charge les commandes publiques.
Convaincre les petites entreprises qu’elles ont aussi le droit à leur part du gâteau est devenu l’une des activités favorites d’Ingrid, qui ne se lasse pas de "découvrir, à chaque nouveau contrat, un nouveau métier". Outre le contact direct avec la clientèle, elle peut désormais affirmer sa verve et ce fameux trait de folie qui revigore les dossiers aux allures rébarbatives : "aujourd’hui, j’apporte à mon travail la rigueur et le coeur que j’estime nécessaires. Les clients veulent toujours des documents sobres ; je leur explique ma vision et ça fait tout de suite mouche", expose-t-elle, ravie.
Si l’entrepreneure est encore jeune, la professionnelle s’avère chevronnée. Ne connaissant que trop bien la férocité du monde des affaires, elle profite de son statut de dirigeante pour adoucir les manières de faire sans faire de manières :
le plus important pour moi c’est de garder ce côté humain sans tomber dans le “vendre pour vendre”.

L’altruisme pourrait-il ainsi s’accorder avec le business ?

N’y voyez rien de paradoxal : "c’est juste une question d’équilibre", chante-t-on dans le Sud-Ouest. Car de cette histoire naissante, Ingrid compte bien écrire le récit d’une nouvelle vie. Pour cela, elle peut se reposer sur une infrangible motivation qui entrave tous les plans du défaitisme. Alors que certains se lèvent forcés et contraints, la scribe se réveille avec force et entrain, fin prête à perpétuer l’expression d’un métier plusieurs fois millénaire.

Benjamin, TRAFALGAR / Maison de portrait


  • Vous souhaitez vous développer dans la réponse aux appels d'offres,
  • Vous souhaitez soulager votre assistante d'une surcharge momentanée,
  • Pour des raisons ponctuelles ou régulières... faites de IM Scribe votre partenaire et réalisez des économies en dématérialisant vos appels d'offres et votre secrétariat.

IM Scribe, c'est

  • La confidentialité,
  • Des prestations en adéquation avec vos besoins,
  • Un délai toujours respecté en fonction d'un accord à la commande.